le changement c'est maintenant

il y’a un léger changement, trois fois rien….

petit changement de programme…..

 

avez vous remarqué toutes les précautions que nous prenons pour annoncer un changement?

C’est bien parce que le changement fait peur et que le confort douillet de nos habitudes nous rassure à défaut de nous faire progresser.

 

Changement versus zone de confort

 

Prenons un exemple:

Tous les matins, vous empruntez la même route pour vous rendre au travail, et ce matin, pour la première fois en 15 ans, la route est barrée…

 

Contraint et forcé, vous sortez de votre zone de confort, vous allez devoir trouver un plan B, vous rentrez dans la zone d’apprentissage, en réfléchissant aux différentes options, mobilisant vos ressources pour finir par vous apercevoir que la nouvelle route empruntée est très sympa et finalement pas plus longue!

 

En revanche; si ce matin là vous aviez un rendez vous important, et que vous ne pouvez pas vous permettre d’arriver en retard, c’est le stress qui va prendre le dessus et qui risque de vous empêcher de prendre les bonnes initiatives, vous rentrez alors dans la zone de danger…zone dans laquelle vous n’apprenez rien, si ce n’est le souvenir durable de cet incident et la peur qu’il se répète….

 

comfort_zone

La zone de confort:

c’est l’état qui vous procure le plus de sérénité, vous êtes dans la maîtrise, au niveau professionnel par exemple,après quelques années de présence dans la même entreprise, votre zone de confort est constituée de l’environnement familier de vos collègues, de vos clients, des lieux dans lesquels vous êtes installés….

 

La zone d’apprentissage:

C’est dans cette zone, que nous pouvons évoluer, faire de nouveaux apprentissages, de nouvelles façons de faire, ou encore remettre en question des vérités établies…il y’a fort longtemps et plus questionnées depuis!

un léger stress accompagne la fréquentation de cette zone, mais il est acceptable.

 

La zone de danger:

jusqu’où changer?, quel changement les individus sont capables d’intégrer?

Tout changement réussi, fait sortir de la zone de confort pour aller explorer la zone d’apprentissage, au delà de cette zone, c’est la zone de danger, celle d’un changement mal maîtrisé, insuffisamment préparé et vécu avec beaucoup de souffrances par ceux qui le subissent (ex: des objectifs impossibles à tenir, des consignes insuffisantes pour accomplir une tâche….)

 

« Rien n’est permanent, sauf le changement » Héraclite

 

L’Oeil du coach:

Vu de la zone de confort, le changement peut faire peur, d’autant plus si nous avons en mémoire des souvenirs traumatisants de changement, liés à notre histoire, à nos expériences….

Pour autant, attention à notre tendance à la généralisation, derrière nos croyances, se cachent souvent des peurs anciennes qui paralysent l’initiative et nous empêchent de profiter d’opportunités….